Sécuriser
sa connexion

C’est tellement pratique de pouvoir se connecter depuis la gare lorsque l’on attend son train, dans le hall de l’hôtel pour dire qu’on est bien arrivé ou dans un bar le soir pour donner l’adresse aux copains. Oui mais voilà, se connecter à Internet sur un réseau public pour surfer sur les réseaux sociaux ou pour lire ses e-mails présente quelques risques.

Pour pouvoir s’y connecter, on accepte les conditions d’utilisation, les fameuses CGU, sans les lire. Dommage, car elles autorisent parfois le fournisseur à récupérer votre adresse de connexion ou même à regarder ce que contiennent vos messages...

Mais ce n’est pas le plus grave. Pour se connecter depuis un café, par exemple, on saisit son identifiant et son mot de passe, et là c’est plus risqué. N’importe quel pirate bien équipé peut "lire" le flux à distance et s’emparer de vos identifiants. Il pourra alors détourner votre profil sur les réseaux sociaux ou accéder à votre compte en banque.

Et lorsque les utilisateurs connaissent les risques, ils ne sont pourtant pas prêts à changer leurs habitudes. Ils sont pourtant réels : sur les réseaux publics, il existe plusieurs façons de vous pirater, la plus courante étant l’attaque du "man in the middle" consistant à intercepter le trafic entrant et sortant de votre appareil pour voler vos identifiants de connexion ou de vos informations bancaires par exemple. Mais il existe d’autres méthodes d’attaques et des solutions pour s’en protéger.

Comment protéger vos données sur les réseaux Wi-Fi Publics ?

La première précaution à prendre en toutes situations est de protéger vos appareils avec un antivirus firewall (pare-feu) et plus seulement un simple anti-virus qui vous protège uniquement des attaques virales. L’anti-virus firewall détecte lorsque qu’un intrus tente d’accéder au contenu de votre ordinateur et lui bloque totalement l’accès à vos fichiers. Vous êtes alerté en temps réel.

Les bons réflexes :

  • Apprenez à repérer un réseau public qui n’est pas protégé : si aucune authentification ne vous est demandée, le réseau est ouvert à tous et facilement piratable.
  • Vérifiez la présence du "https" et de l’icône du petit cadenas dans l’adresse des sites que vous consultez si vous comptez y réaliser des achats. Le certificat SSL vous indique que le site est sécurisé.
  • Utilisez un VPN : cela permet de chiffrer toutes les données qui transitent, et leur déchiffrement est assez laborieux pour décourager la plupart des hackers.
  • Désactivez la connexion automatique aux réseaux Wi-Fi sur chacun de vos appareils.