Connexion Internet Sécurité Site Internet Nom de domaine
Toute l'actualité En vidéo Météo
Nos produits
Aller à l'accueil
Connexion Internet
Sécurité
Site Internet
Création de site internet
Nom de domaine
Actualités
Aller à l'accueil Toute l'actualité
En vidéo
Météo
Blog
Assistance
Un conseiller vous répond au

3420
(appel non surtaxé)

Lexique
.
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
Sémantique  /  Sandbox  /  Satellite  /  Schema.org  /  Score  /  Scripts  /  SEA  /  SEF  /  SEM  /  SEO  /  SERP  /  Serveur  /  Site marchand  /  Site vitrine  /  SiteMap  /  Skip Word  /  SMO  /  Snippet  /  Sommaire riche de site web  /  Soumission  /  Sources  /  Spam  /  Spam report  /  Spamdexing  /  SpamReport  /  Spider  /  Splash  /  Statique  /  Stats  /  Stop word  /  Suiveur  /  Suivi  /  Syndication  /  Syndication vraiment simple  /  Syndiqué
Sémantique : La sémantique fait partie des techniques utilisées par les moteurs de recherche pour comprendre le contenu d'une page et pouvoir l'associer à des mots clés. L'analyse sémantique d'un texte permet d’en établir la signification en utilisant le sens des mots dans le contexte de ce texte. Pris de façon isolée, les mots peuvent souvent avoir différentes significations. Par exemple, le mot "serveur" peut désigner un garçon de café ou encore un équipement informatique. Lorsque les mots sont utilisés dans des phrases, la signification apparait plus clairement. Ainsi, on comprendra, en fonction du contexte, si un texte parle d'un serveur de restaurant ou d'un serveur informatique. L'analyse sémantique a pour but de procéder comme le cerveau humain. En fonction des significations possibles pour chaque mot, l'analyse sémantique permettra de dégager les principales thématiques abordées dans le texte.
Sandbox : De l'Anglais, "bac à sable". Dans le domaine du référencement naturel, la légende dit que la sandbox est l'application par un moteur de recherche (Google, notamment) d'un filtre qui bloque, pénalise ou ralenti volontairement l'indexation d'un site pendant une période de sûreté. Beaucoup de webmasters et de référenceurs sont convaincus de l'existence de la sandbox sans pouvoir le prouver réellement. Les experts du référencement pensent souvent à l'effet sandbox lorsqu'ils sont confrontés, pendant des semaines ou des mois, à l'impossibilité de référencer un site sur des mots clés accessibles sans qu'aucun élément concret à l'intérieur ou à l'extérieur du site puisse expliquer cet échec. Puis, du jour au lendemain, ce même site se met à obtenir des résultats satisfaisants sans qu'aucune nouvelle action particulière d'optimisation ait été entreprise par le référenceur ou le webmaster du site. La sandbox serait également appliquée pour pénaliser les sites qui appliquent des méthodes de référencement que les moteurs de recherche n'approuvent pas.
Satellite : Une page satellite est une page créée, optimisée autour d'un mot clé et redirigée automatiquement, de manière masquée, vers une page dont on souhaite favoriser le référencement. Contrairement à la page alias (technique similaire), la page satellite n'est pas une copie conforme de la page dont elle est censée favoriser le référencement. Les pages satellite sont souvent des pages avec du contenu texte en dur sans mise en forme spéciale (pages peu esthétique). L'utilisation de pages satellite est à éviter en matière de référencement naturel. En effet, lorsque ce genre de technique est détecté par un moteur de recherche, le site qui est censé profiter d'un meilleur référencement est purement et simplement pénalisé.
Schema.org : Standard défini par Google, Yahoo et Bing pour décrire les données structurées de vos pages en vue de leur donner un sens (sémantique) et de permettre leur meilleure indexation. Ce standard a été publié en juin 2011. Il s'agit d'un format de description de données structurées pour les moteurs de recherche. Par exemple, si vous avez un site qui liste des réalisateurs de cinéma avec des colonnes représentant leurs prénoms, noms, dates de naissance, nationalité, le fait d'utiliser Schema.org va permettre aux moteurs de recherche de savoir que "James Cameron" est "canadien".

que son prénom est "James" et que son nom est "Cameron". En Dehors de Schema.org, il existe d’autres formats : RDFa, Microformats, Microdata. Mais, mieux vaut utiliser le standard défini par ces 3 moteurs de recherche. Le web sémantique vise donc à favoriser la publication de données structurées sous formes d'informations reliées entre-elles. On parle également de "monde des données", "web des données", "web intelligent" ou de "linked data".
Score : Le score d'une page qualifie le nombre de points marqués par cette page par rapport aux critères de pertinence d'un moteur de recherche. Les scores sont attribués par les moteurs de recherche pour classer les pages indexées, par ordre de pertinence décroissante. Sur une thématique donnée, les pages enregistrant les plus grands scores sont affichées les premières. Les scores sont attribués sur des critères mathématiques qui reposent eux-mêmes sur des centaines, voire des milliers de critères techniques ou de qualité (qualité du contenu rédactionnel, temps de chargement...).
Scripts : Les scripts sont des instructions ou programmes informatiques permettant d’automatiser certaines tâches. Associés ou insérés dans une page HTML, les scripts peuvent permettre par exemple d’enrichir les fonctionnalités cette page ou de créer de l'interactivité avec ses visiteurs.
SEA : Le SEA désigne la publicité sur les moteurs de recherche. Le SEA fait donc partie des techniques de création de visibilité pour un site, tout comme le référencement. Le SEA regroupe en revanche toutes les techniques payantes pour créer cette visibilité. Les liens sponsorisés comme les Adwords de Google font partie des techniques de SEA. Les liens sponsorisés permettent d’acheter des mots clés aux enchères en ayant la garantie de voir ses annonces publicitaires (textes, rich media...) affichées lorsque les internautes tapent ces requêtes sur les moteurs de recherche ou les sites web qui reprennent les publicités de ce moteur de recherche. Les Adsenses (publicités contextuelles) font également partie des techniques de SEA.
SEF : SEF est un acronyme signifiant "Search Engine Friendly". Cette expression qualifie tout élément optimisé, conformément aux critères de pertinence des moteurs de recherche, afin de faciliter l'indexation de cet élément. On peut donc qualifier de Search Engine Friendly un site web, un menu, un lien html, un logiciel de création web, une image ou encore une vidéo.
SEM : Le SEM ou "Search Engine Marketing" désigne les actions menées sur Internet pour améliorer la visibilité des sites web dans les résultats des moteurs de recherche. Le Search Engine Marketing regroupe les techniques de référencement naturel (Search Engine Optimisation) et les opérations d’achat de mots clés (SEA). Parfois SEA et SEM désignent la même chose lorsque l'on réduit le SEM à l'achat de mots clés aux enchères (liens sponsorisés ou Adwords).
SEO : Ensemble de techniques permettant à un site Internet d’acquérir de la visibilité dans les résultats des moteurs de recherche. En premier lieu, les techniques de SEO consistent à lever les éventuels obstacles au référencement. Les éléments qui entravent l'indexation des moteurs de recherche sont modifiés ou supprimés. Dans un second temps, les techniques de SEO permettent d’améliorer le positionnement d'un site sur la ou les requêtes utilisées par les internautes recherchant les produits et services proposés par le site Internet (trafic qualifié). Synonymes : référencement naturel, référencement organique.
SERP : SERP signifie "Search Engine Result Page". Il s'agit des pages de résultats des moteurs de recherche. Cet acronyme est souvent utilisé dans les discussions liées aux techniques de référencement, dans les forums spécialisés par exemple.
Serveur : Un serveur est un ordinateur qui délivre un service à d’autres ordinateurs, appelés clients. Par exemple, les serveurs web délivrent des pages web à des navigateurs via le réseau Internet . C'est notamment grâce aux serveurs que le grand public parvient à afficher aisément les sites Internet . En effet, les sites web sont hébergés sur des serveurs mis à disposition par des fournisseurs d’accès Internet ou des hébergeurs de sites.
Site marchand : Un site marchand est un site web qui offre la possibilité à ses visiteurs d’acheter des produits sur Internet . On parle également de boutique en ligne ou de site e-commerce. Les sites marchands permettent d'obtenir des informations détaillées sur un article, de procéder à une commande, d’effectuer un paiement, de se faire livrer...
Site vitrine : Un site vitrine est un site Internet sommaire de quelques pages qui a pour but de présenter globalement une entreprise, un organisme ou une association. Les fonctionnalités d'un site vitrine sont basiques : présentation de l'activité, agenda des évènements, présentation des produits et services proposés, formulaires de contact... Un site vitrine ne permet pas en principe de vendre des produits en ligne ou de fournir des applications web, comme des jeux en ligne ou des forums de discussion par exemple. Le site vitrine est simple, sobre et vous permet de faire vos premiers pas sur Internet.
SiteMap : Le SiteMap est un fichier XML dont la fonction est d’aider les moteurs de recherche comme Google à mieux indexer le contenu d'un site web. Le SiteMap permet de déclarer les URL du site en indiquant aux moteurs de recherche leur niveau de priorité ainsi que les fréquences auxquelles on souhaites qu'elles soient visitées et rafraîchies dans les bases de données de ces moteurs de recherche. Les SiteMap sont également très utiles pour permettre aux moteurs de recherche d’accéder à des contenus de bases de données, contenus difficilement accessibles lors d'une visite classique du site par ces moteurs.
Skip Word : Voir "mot stop".
SMO : Le SMO ou "Social Media Optimization" désigne les techniques visant à promouvoir un site web (ou plus généralement une organisation) dans les réseaux sociaux. Le SMO s'attachera par exemple à diffuser des informations sur le site web dans les sites communautaires (événements, concours, anniversaires, etc. ). Du côté du site web, le SMO permettra de multiplier les échanges avec les réseaux sociaux, en proposant des fonctionnalités de partage d'opinion par exemple. Le SMO est complémentaire du référencement naturel. Le SMO contribue même à l'amélioration des résultats obtenus en référencement naturel si les informations que vous diffusez sur les réseaux sociaux sont commentées ou échangées abondamment par les internautes.
Snippet : En Français, le mot "snippet" peut être traduit par les termes fragment, petit bout, extrait ou bribe. Dans le domaine du référencement naturel, un extrait ou "snippet" désigne un texte descriptif d'une page web dans les pages de résultats des moteurs de recherche. Il s'agit d'un extrait ou d'un résumé du contenu d'une page Internet tel qu'il a été compris par un moteur de recherche. Ce résumé vous permet de savoir si la page répondra à votre requête si vous allez la visiter. En d’autres termes, les snippets sont les résumés de pages que vous voyez en réponses à une requête que vous avez effectuée dans un moteur de recherche. En général, ce petit résumé du contenu d'une page est affiché sous le titre. Traditionnellement, le contenu affiché dans le snippet provient de ce qui a été rédigé dans la balise meta description du code source de la page. Néanmoins, un moteur de recherche comme Google peut parfois ignorer les contenus de cette balise de description s'il ne l'estime pas de qualité. Dans ce cas, Google présente un snippet découlant de ce que son moteur a compris automatiquement du contenu du site. Google peut aussi tirer son snippet des fiches descriptives rédigées par les éditeurs de l'annuaire Open Directory Project (DMOZ.org.).
Sommaire riche de site web : Voir RSS
Soumission : La soumission désigne le fait de porter à la connaissance d'un moteur de recherche l'existence d'un site web ou d'une adresse Internet . Par cette action, on demande à l'outil de recherche de venir visiter ce site ou cette adresse Internet , de l'analyser et de l'enregistrer dans sa base de données. Une soumission correspond donc à une inscription dans une liste d’attente. Il ne s'agit donc pas à proprement parler d'une inscription ou d'une indexation de l'adresse Internet dans la base de données des moteurs de recherche puisque ces derniers ne garantissent ni de venir visiter l'adresse soumise, ni de l'indexer. Les moteurs de recherche ne précisent pas non plus leurs délais de visites pour les adresses Internet ainsi soumises. Mais, pour les moteurs de recherche performants comme Google, les délais de prise en compte observés vont de quelques jours à quelques semaines. Pour les annuaires de recherche, les délais peuvent aller jusqu'à plusieurs mois car les demandes d'indexation sont traitées par des êtres humains (éditeurs ou documentalistes).
Sources : La plupart des outils de mesure d’audiences de sites indiquent de quelle manière les internautes sont arrivés sur votre site. On parle alors de sources de trafic. Globalement, il existe 3 à 4 grandes sources de trafic pour un site Internet : les accès directs, le trafic naturel des moteurs de recherche, le trafic publicitaire des moteurs de recherche, le trafic issu des sites référents. Selon les sites ou les domaines d’activité, les proportions de chaque source de trafic varient. Mais, l'idéal est d’essayer de diversifier au maximum ses sources de trafic afin de toucher le maximum d'internautes qualifiés possible.
Spam : Raccourci parfois employé par les professionnels du référencement pour désigner les techniques de spamdexing. Le spamdexing regroupant les tentatives frauduleuses d'influencer les résultats des moteurs de recherche pour favoriser le référencement d'un site. Le spamdexing est interdit par les moteurs de recherche. Ils sanctionnent sévèrement les sites qui en usent lorsqu'ils découvrent qu'ils utilisent ce genre de méthodes frauduleuses.
Spam report : Le Spam Report est une procédure qui a pour but de dénoncer les sites qui utilisent des techniques de Spamdexing. Des moteurs de recherche comme Google proposent des formulaires en ligne qui permettent aux internautes de signaler les sites utilisant des techniques frauduleuses (texte caché, pages satellites, bourrage de mots clés, pages masquées, etc. ).
Spamdexing : Le Spamdexing désigne les techniques qui permettent de tromper les moteurs de recherche sur la qualité d'une page afin d’en améliorer le référencement. Lorsque les moteurs de recherche détectent qu'un site utilise des techniques de spamdexing, ils n'hésitent pas à les sanctionner très sévèrement, en dégradant fortement le positionnement du site dans les pages de résultats. Les techniques de Spamdexing les plus courantes sont : l'utilisation de texte caché, de pages satellites (doorway), le cloaking, les fermes de liens (link farms).. Les moteurs de recherche améliorent sans cesse leurs algorithme afin de lutter contre le spamdexing, également appelé fraude au référencement.
SpamReport : Formulaire en ligne mis à disposition par Google pour permettre à n'importe quel internaute de signaler un site qu'il considère comme non conforme à la charte de qualité de Google. En d’autres termes, il s'agit de signaler à Google des sites supposés être des sites de spammeurs, donc des sites qui faussent l'affichage naturel des résultats du moteur de recherche.
Spider : Désigne un logiciel utilisé par un moteur de recherche pour parcourir le réseau Internet et indexer les pages web rencontrées. Les principaux moteurs de recherche utilisent des spiders qui leur sont propres. Synonymes : bot, crawler, robot d'indexation
Splash : Contraction de Spam et Flash : page d’intro en Flash sans intérêt et sans contenu pertinent. Une page Splash est une page exclusivement composée d'une image ou d'une animation flash apparaissant en introduction de certains sites Internet ou parties de sites. La page Splash n'offre que peu d'intérêt pour le visiteur et elle est difficilement référençable. Beaucoup de sites en usent (influencés par leur webmaster ou leur agence web) sans se rendre compte que les splash n'auront que des conséquences négatives à moyen et long terme. Ce genre de pages agacent souvent les visiteurs qu'ils soient nouveaux ou fidélisés. En effet, elles provoquent souvent le lancement d'interminables animations avant que l'internaute ne puisse accéder au contenu qui l'intéresse. Elle retarde l'accès au contenu réel du site, ce qui peut inciter l'internaute à abandonner la consultation de la page. Elle peut inviter l'internaute à sélectionner un critère particulier comme la langue du site par exemple. La page Splash est un problème pour le référencement car le format flash est difficilement compréhensible par la majorité des moteurs de recherche. Synonyme : page tunnel.
Statique : Par opposition à un site dynamique, les pages d'un site statique sont figées. Ce sont de simples pages HTML dont les contenus ne changent pas tant que quelqu'un ne les modifie pas manuellement en édition et ne les republie pas. Un site de petite taille ou nécessitant peu de mise à jour peut être fait avec des pages statiques. En revanche, la mise à jour des contenus de pages web statiques peut s'avérer très lourde ou complexe pour les sites de grande taille ou des sites dont le contenu doit être modifié en permanence (sites de e-commerce, sites d’actualités, etc.). Les pages statiques permettent peu ou pas d'interactivité avec les visiteurs puisqu'elles ne sont pas reliées à des bases de données. En revanche, elles sont plus faciles à référencer si elles sont optimisées.
Stats : Abréviation de "Statistiques", les Stats d'un site web désignent les données collectées sur la fréquentation du site (trafic ou audience) : nombre de visiteurs, taux de rebond, nombre moyen de pages visitées, sources du trafic... Les stats d'un site permettent le calcul de ratios et d'indicateurs utiles pour suivre et analyser les performances et l'utilité d'un site. Le but est d'interpréter les données recueillies et de mettre en place des actions correctrices afin d’améliorer les objectifs assignés au site : accroissement du trafic, des ventes...
Stop word : Voir "mot stop".
Suiveur : Personne abonné aux mises à jour des informations publiées par un membre du réseau Twitter. Sur Twitter, vous pouvez choisir de suivre l'actualité de quelqu'un. Vous devenez alors un suiveur ou un follower de cette personne. Ces termes s'appliquent également aux comptes d’entreprises ou d'organismes.
Suivi : Le suivi du référencement est une phase d’entretien qui intervient après l'obtention des premiers résultats. Le suivi permet de vérifier qu'aucun nouveau obstacle au référencement n'est apparu dans le site référencé. Le suivi s'attache également à mettre à jour les critères de sélection des moteurs de recherche et à soumettre le site à de nouveaux moteurs de recherche. Le suivi est primordial car il permet de réagir immédiatement à tout élément pouvant perturber le référencement d'un site web.
Syndication : La syndication du contenu d'un site web, c'est le fait de rendre ce contenu exportable sur des sites tierces (syndiqués), sous forme de flux RSS. En d’autres termes, vous partagez une partie du contenu de votre site sous forme de texte. Votre contenu sera affiché sur les site tierces sous forme de lien menant vers votre propre site.
Syndication vraiment simple : Voir RSS
Syndiqué : Site Internet , membre d'un réseau de partage d'informations envoyées sous forme de flux RSS.
Nordnet