Connexion Internet Sécurité Site Internet Nom de domaine
Toute l'actualité En vidéo Météo
Nos produits
Aller à l'accueil
Connexion Internet
Sécurité
Site Internet
Création de site internet
Nom de domaine
Actualités
Aller à l'accueil Toute l'actualité
En vidéo
Météo
Blog
Assistance
Un conseiller vous répond au

3420
(appel non surtaxé)

Questions générales sur le référencement

A l’origine, sur Internet, le référencement consistait tout simplement à inscrire (soumettre ou indexer) l’adresse d’un site Internet dans la base de données d’un outil de recherche (moteur de recherche ou annuaire). Cela permettait à ce site d’être rapidement affiché dans les résultats de ces outils suite à des recherches effectuées sur des produits ou services qu’il proposait.


Aujourd’hui, avec l’explosion exponentielle et continue du nombre de sites Internet (et donc de la concurrence), le référencement est devenu beaucoup plus complexe et long. Désormais, le référencement a un sens beaucoup plus large. Il désigne en général un ensemble de processus et de techniques plutôt qu’une action unique (soumission d’un site à un outil de recherche). Le référencement actuel comprend toutes les méthodes et étapes visant à donner une grande visibilité à un site Internet en le positionnant dans les premières places des moteurs de recherche sur des requêtes en rapport avec le contenu du site. Le référencement devient donc une technique de création de visibilité et de trafic indispensable pour tout site Internet.


Dans l’idéal, la contrainte du référencement doit être appréhendée le plus en amont possible de votre projet Internet; au mieux, dès la phase de conception du site, phase au cours de laquelle le propriétaire doit tenir compte de toutes les contraintes imposées par les moteurs de recherche pour figurer en bonnes positions (notion d’optimisation du site). Si cela n’est pas possible ou n’a pas été fait en amont, les contraintes du référencement doivent être prises en compte lors de la publication du site ou lors de ses mises à jour. Privilégiez fortement l’appel à un professionnel du référencement pour maximiser les chances de réussite du référencement de votre site, quel que soit le moment où vous l’intégrez dans votre stratégie Internet.

Replier
Oui. Selon les techniques utilisées, on parle souvent des types de référencement suivants : référencement gratuit, le référencement naturel ou organique (SEO - Search Engine Optimization), référencement payant (SEM) ou publicitaire (liens sponsorisés, Adwords…), le référencement manuel, le référencement automatique, le référencement social (SMO), etc Replier

Le référencement naturel (SEO - Search Engine Optimization) ou organique est la technique qui consiste à promouvoir un site Internet sur les outils de recherche sans devoir payer ces derniers. Le référencement naturel (SEO) s’oppose donc aux formes de référencement dites « payantes » qui sont assimilées à de l’achat d’espace publicitaire en ligne comme les liens sponsorisés (Adwords de Google par exemple)...


Le référencement naturel (SEO) correspond aux résultats que les moteurs de recherche affichent en dehors de leurs emplacements dédiés à la publicité.

Replier

Le référencement « gratuit » est un abus de langage qui désignait à l’origine le référencement naturel ou organique (SEO), par opposition aux nouvelles formes de promotion de site qui faisaient leur apparition. Historiquement, le référencement « gratuit » désignait la possibilité de demander à un outil de recherche d’examiner un site et de l’intégrer dans sa base de données sans payer cet outil de recherche. On devrait donc plutôt parler d’inscription, d’indexation ou de soumission gratuite de site. Il s’agit d’une étape d’un processus global de référencement. La demande d’indexation se fait via un formulaire en ligne mis à disposition par les outils de recherche.


L’indexation gratuite s’oppose donc au « référencement payant » qui est pratiqué par les outils de recherche qui exigent une contribution financière pour examiner la candidature d’indexation d’un site dans leurs bases de données. Il s’oppose également aux techniques de création de visibilité payantes que sont les liens sponsorisés ou les achats d’espaces publicitaires (bandeaux).


Attention à ne pas confondre cette soumission de candidature gratuite avec le fait de payer un prestataire de référencement pour mener à bien les démarches de référencement de votre site (intermédiation). Ce que vous payez à un prestataire de référencement, c’est le temps et l’expertise qu’il vous dédie pour obtenir les meilleurs résultats possibles pour votre site Internet.

Replier

Tout comme le « référencement gratuit », le référencement payant est un abus de langage qui désigne historiquement le fait de payer un outil de recherche pour qu’il examine la candidature d’un site internet et l’intègre dans sa base de données. Le référencement payant englobe également tous les moyens d’acquisition de la visibilité qui sont assimilés à de la publicité en ligne (Adwords Google par exemple). A l’origine, l’indexation d’un site dans un moteur de recherche était entièrement gratuite. Devant le succès croissant des outils de recherche, beaucoup d’entre eux ont monnayé cet examen de candidature pour atteindre un double objectif : gagner de l’argent et réduire les longues listes d’attente de plusieurs mois que généraient ces candidatures gratuites à indexation.


Légalement, les outils de recherche sont dans l’obligation de ne pas créer d’ambigüité entre leurs résultats naturels (SEO) et les résultats issus de la publicité. Les résultats des référencements payants sont donc affichés généralement dans des encadrés (au-dessus ou à droite des résultats naturels des moteurs de recherche). Ils doivent être identifiés par des mentions légales qui font comprendre nettement leur caractère publicitaire aux internautes (Adwords, Adsenses, liens sponsorisés, liens publicitaires, publicité, liens commerciaux…).


Tout comme indiqué pour le référencement gratuit, il ne faut pas confondre les sommes exigées par les outils de recherche payants avec les tarifs que vous devez payer aux prestataires de référencement pour les services et actions qu’ils mettent en place en tant qu’intermédiaires pour vous obtenir les meilleurs résultats de référencement possibles.

Replier

Le référencement naturel est indispensable pour la majorité des sites internet. En effet, la plupart des visites générées sur un site résulte en général des recherches effectuées dans les moteurs de recherche ou les annuaires. Cela souligne encore une fois l’importance de figurer en bonne position au sein de ces outils de recherche.


Le but ultime du référencement, c’est de ramener du trafic qualifié vers un site Internet.

Replier
Toute personne physique ou morale possédant un ou plusieurs sites Internet. Que vous soyez une entreprise, une collectivité locale, une association, un organisme ou un simple particulier, le référencement naturel (SEO) vous concerne dès lors que vous possédez un ou plusieurs sites Web et que vous souhaitez générer du trafic de qualité vers ces sites Internet. Être correctement référencé, c’est tout simplement avoir l’assurance que votre site Web sera visible partout sur Internet et qu’il sera visité par votre cœur de cible. Replier
Le référencement est le mode de promotion de site qui apporte le plus de trafic qualifié vers un site Internet. C’est donc l’outil de génération de trafic le plus performant dans le temps.

Pour accéder à l’information disponible sur Internet, les internautes utilisent en majorité les moteurs de recherche : c’est dire l’importance d’être répertorié par ces outils de recherche. Figurer sur ces moteurs de recherche est une nécessité si on souhaite exploiter pleinement le potentiel d’un site Web en termes d’image, de notoriété, et de conquête de parts de marchés.

Le référencement naturel (SEO) est donc crucial pour l’efficacité de votre site Web à long terme. Replier

C’est difficile de parler de budget moyen ou de budget de référence en matière de référencement naturel.Le budget dépendra de multiples critères. Tout dépendra de ce que vous cherchez comme prestation, de la taille de votre site… Les offres des prestataires sont innombrables et difficilement comparables entre elles. Les tarifs pratiqués par les prestataires de référencement seront conditionnés par les contenus de leurs offres et des niveaux de services qui leurs sont associés. Par exemple, vous ne paierez pas le même tarif si le prestataire propose une offre de référencement standardisée, manuelle, automatique, sur mesure ou une offre exclusive. Les tarifs diffèrent également si le prestataire de référencement produit ou ne produit pas des pages de contenus éditoriaux optimisés. Ce qui détermine également le tarif d’une prestation de référencement, c’est le temps consacré à l’accomplissement du référencement de votre site. On ne consacre pas le même temps à l’optimisation d’un site contenant 5 pages ou plusieurs centaines de pages.


Dans tous les cas, il faut surtout voir le référencement comme un investissement et non comme un coût. Comparez par exemple le budget d’un référencement naturel avec celui que vous consacrez à des supports traditionnels (affichage, publicité presse, publicité radio, publicité TV…). Vous constaterez rapidement que, ramené à la performance, le référencement naturel est sans conteste le mode d’acquisition de trafic ou de clients le moins cher. Par ailleurs, il s’agit en général d’un budget fixe. Donc, plus le référencement vous ramènera de trafic, plus le coût d’acquisition diminuera au fil du temps.

Replier

Questions portant sur le déroulement d'un processus de référencement naturel (SEO)

Un processus de référencement comporte plusieurs étapes qu’il faut s’efforcer de suivre pour maximiser ses chances de succès.

Idéalement, les contraintes du référencement doivent être prises en compte le plus en amont possible de votre projet internet. Le référencement doit donc être pensé dès la conception du site. Si possible, avant sa première mise en ligne. Si cela n’a pas été le cas et si vous confiez votre référencement à un professionnel après la première publication de votre site internet, le processus de référencement débutera par une 1ère phase d’audit de votre site par le prestataire. Cet audit initial permettra de vérifier l’adéquation de votre site avec les critères de réussite du référencement. Il s’agit de la première phase du référencement.

L’audit initial du site permet de dresser la liste de tous les éléments qui pourraient constituer un frein à son référencement.

Une fois ce premier diagnostic établi, il conviendra de rajouter dans le site les éléments qui vont favoriser la réussite de son référencement, de supprimer ou d’atténuer les freins potentiels à ce référencement. C’est la 2è phase du processus de référencement naturel (SEO) appelée optimisation du site à référencer.

Une fois le site optimisé, arrive une troisième grande phase qui correspond à son inscription auprès des moteurs et des annuaires de recherche.

Ensuite, on entre dans une phase d’attente qui correspond au délai de traitement des demandes par les moteurs de recherche. Cette phase d’attente est plus ou moins longue en fonction de l’état d’encombrement des moteurs de recherche ainsi que de l’intensité concurrentielle dans votre secteur d’activité (nombre de réponses affichées par les moteurs de recherche sur les thématiques et mots clés qui vous intéressent).Il s’agit de la phase 4.

Au bout de quelques jours à quelques semaines d’attente, les 1ers résultats peuvent être mesurés par votre prestataire de référencement (phase 5).

Enfin, une fois que des résultats satisfaisants sont obtenus pour le site faisant l’objet du référencement, la dernière phase consiste à entretenir les résultats obtenus. Cette phase doit être maintenue tant que le site Internet est en ligne et exploité dans la stratégie de l’entreprise.

Selon la complexité du site et l’environnement concurrentiel, des phases intermédiaires peuvent être nécessaires pour mener à bien le référencement d’un site Internet. Replier
L’idéal est de vous adresser à un professionnel expérimenté du référencement. Ce dernier saura vous conseiller au mieux pour rendre votre site compatible avec les critères de sélection et de classement des outils de recherche. En effet, les outils de recherche (les annuaires en l’occurrence) sont très sélectifs. Il faut maîtriser leur mode de fonctionnement pour pouvoir arriver à des résultats satisfaisants et efficaces pour votre activité sur Internet.

Le professionnel, expert du référencement, vous permettra également de gagner du temps et de l’argent car le référencement nécessite beaucoup d’investissement en temps et en ressources humaines pour positionner votre site dans les 1ères places ou pour mesurer, consigner et rapporter périodiquement les résultats atteints.

Un référencement nécessitant également d’être entretenu, une ou plusieurs personnes doivent être chargées de cette mission au sein de votre organisation. Or, ces ressources mobilisables en interne sont rares et chères. Mieux vaut donc confier tout votre processus de référencement à un professionnel pour réaliser de substantielles économies et gagner en efficacité. Replier
Non. Entre le référencement initial (première inscription) d’un site et le moment où son inscription est effectivement prise en compte par les moteurs et annuaires de recherche, il s’écoule une période de latence dont la durée est variable de quelques jours à 3 mois. Cette durée dépend surtout de la charge de travail des outils de recherche et de leur capacité à y faire face. Elle dépend également de l’intensité concurrentielle.

Les outils de recherche (les moteurs de recherche en l’occurrence) doivent non seulement gérer des bases de données de plusieurs milliards de pages mais en plus ils font l’objet chaque jour de plusieurs milliers de nouvelles demandes d’indexation.

Ne soyez donc pas inquiet de ne pas trouver votre site quelques jours après sa première soumission à un annuaire ou un moteur de recherche. D’une manière générale, nous avons pu constater que la durée moyenne minimale de la période de latence était d’environ 1 mois.

Dans tous les cas, si vous faites appel aux services de NordNet pour référencer votre site, nous vous enverrons un compte-rendu mensuel pour vous permettre de suivre avec précision l’évolution des résultats obtenus.

Un peu de patience... Le référencement est bénéfique uniquement sur le long terme ! Replier
S’il a été correctement optimisé, un site Web devrait commencer à apparaître dans les résultats des moteurs de recherche, sur des requêtes plus ou moins concurrentielles, au bout d’un mois en moyenne. Ce délai peut aller jusqu’à 3 mois.

Tout dépendra du niveau d’engorgement des moteurs de recherche, du niveau d’optimisation du site et de l’intensité concurrentielle. Ensuite, tout appréciables qu’ils soient, ces résultats ne sont cependant pas immuables. En effet, les résultats présentés par les outils de recherche évoluent en permanence. Les moteurs de recherche ont besoin de rafraîchir constamment leurs informations. Chaque jour, des milliers de sites sont supprimés de ces outils de recherche. Il s’agit souvent de sites qui n’existent plus ou qui sont considérés par les moteurs de recherche comme dénués d’intérêt (sites peu riches en contenu informatif, sites peu ou pas du tout mis à jour régulièrement). Parallèlement à ces suppressions, chaque jour, des milliers de nouveaux sites sont intégrés dans les bases de données de ces outils de recherche, d’’où l’importance de mener régulièrement des actions de surveillance, de mise à jour et de réinscription de votre site pour éviter de disparaître des moteurs de recherche et perdre ainsi tout le bénéfice d’un bon positionnement.

Pour remédier à ce problème d’instabilité des résultats d’un référencement, il est conseillé de s’adresser à un prestataire de référencement qui prévoit ce genre de suivi à long terme dans ses offres : les critères de référencement doivent être remis à jour régulièrement et les mots clés doivent suivre les évolutions des requêtes et du vocabulaire utilisés par les internautes. Les mots clés doivent également être adaptés en fonction de l’évolution de vos contenus : effets saisonniers, promotions, nouveaux produits. Replier
Tout dépend de ce que vous entendez par « en construction ». Si le site n’est pas encore publié, il va de soi qu’aucun référencement n’est possible. De même, si votre site ne contient qu’une seule page avec un message « en construction », mieux vaut attendre de disposer d’un minimum de pages avec des contenus.

Si la majorité de vos pages sont toujours en construction, essayez de mettre en ligne au moins la page d’accueil du site ainsi que trois ou quatre autres pages essentielles (page vous présentant ; page présentant vos produits ou services ; page présentant vos coordonnées…). Cela permettra de commencer le référencement de ces pages en attendant que les autres pages soient prêtes. Vous publierez les pages au fur et à mesure de leur disponibilité. Cette méthode vous permettra de générer les 1ères visites sur votre site grâce au référencement. Votre référencement s’améliorera au fur et à mesure de l’ajout de nouvelles pages car elles seront déjà optimisées grâces aux conseils réguliers que vous donnera votre prestataire de référencement.

Si vous avez déjà souscrit une prestation de référencement auprès d’un prestataire alors que vous êtes dans la phase de conception du site, le prestataire pourra vous aider à intégrer les contraintes du référencement le plus en amont possible. Le prestataire de référencement pourra ainsi vous conseiller de telle manière que toute nouvelle page que vous créerez soit déjà suffisamment optimisée pour un référencement efficace dès sa publication. Replier

L’obtention d’un positionnement dépend de tellement de facteurs... On ne peut pas prédire à l’avance les mots clé sur lesquels vous obtiendrez d’excellents résultats. En revanche, on décide à l’avance de la liste des mots clés autour desquels votre site devra être optimisé.


Plus votre site sera optimisé avec les mots clés que vous souhaitez, plus vous renforcerez les chances qu’il soit mieux positionné sur ces mots clés. Il vous faudra donc essayer de suivre avec application les conseils d’optimisation et les recommandations fournies par votre prestataire de référencement Replier

En matière de référencement naturel (SEO), on ne peut jamais garantir d’avance une place précise sur un moteur de recherche spécifique. En revanche, si vous suivez les conseils d’optimisation de votre prestataire de référencement, il mettra tout en œuvre pour que votre site ressorte dans les 1ères places des moteurs de recherche sur une majorité de vos mots clés. Replier

Il est déjà aventureux de garantir une place précise dans les résultats d’un moteur de recherche, cela l’est encore plus quand il s’agit de Google. Fuyez les prestataires de référencement qui vous garantissent d’avance les premières places dans les résultats naturels de Google. Ce moteur de recherche est l’un des plus sélectifs, voire le plus sélectif des moteurs de recherche.


Si vous voulez avoir des chances d’obtenir des résultats satisfaisants, il vous faudra commencer par suivre avec application les conseils d’optimisation ainsi que les recommandations de votre prestataire de référencement. Sans respecter un minimum les critères techniques et de qualité de Google, l’obtention de résultats satisfaisants devient difficile.

Replier

C’est un travail de longue haleine. L’obtention d’un résultat satisfaisant en matière de référencement demande beaucoup de travail et de patience. Il faut s’assurer dans un premier temps d’avoir mis en place les conseils d’optimisation de votre prestataire de référencement. En effet, beaucoup de facteurs de réussite dépendront du contenu de votre site. En principe, vous ne pouvez pas ressortir sur un mot qui figure peu ou pas dans les pages de votre site.


Ensuite, le niveau de charge des moteurs de recherche visés ainsi que de l’intensité concurrentielle auront également une influence dans le délai d’obtention des résultats souhaité. Pour les mots clés qui sont exclusifs à votre site Internet (noms de marques ou nom de domaine par exemple), cela peut être possible dans les premiers jours suivant la mise en place de votre référencement naturel (SEO). Pour des mots clés confrontés à un minimum de concurrence, ce sera sur un délai plus long sans que l’on puisse vous indiquer d’avance à quel moment ces résultats seront vérifiables ni sur quels mots clés précis.


Mais, si vous suivez correctement les conseils d’optimisation et les recommandations de votre prestataire de référencement, il y a de fortes chances que votre site figure au moins dans les 30 premières places des moteurs de recherche, sur une majorité de mots clés, au bout de 1 à 3 mois.

Replier

Questions portant sur le trafic d'un site Internet

Le trafic d’un site correspond au nombre de visites qu’il génère dans un intervalle de temps donné. En d’autres termes, il s’agit de sa fréquentation ou de son audience. Ce trafic peut provenir de différentes sources : le trafic direct (ceux qui accèdent au site en tapant son adresse dans un navigateur), les clics (depuis d’autres pages web ou des emails) et le trafic issu des moteurs de recherche. Replier
Le trafic d’un site Internet peut être mesuré de différentes manières.
  • - Vous pouvez le mesurer avec un simple compteur (méthode assez dépassée).
  • - Votre hébergeur de site peut également mettre à votre disposition un outil de mesure de trafic gratuit ou payant (avec des services et des options plus ou moins utiles).
  • - Enfin, vous pouvez trouver par vous-même un outil de mesure de trafic. De nombreux prestataires existent sur le marché. Ils proposent des outils plus ou moins complets et performants (gratuits ou payants).
Replier
Par trafic qualifié (ou trafic utile), on entend uniquement les visiteurs réellement intéressés par les thématiques, produits ou services d’un site Internet. Il s’agit des internautes qui ont une plus forte propension à faire ce que vous attendez d’eux (remplir un formulaire, laisser leurs coordonnées, acheter, déposer des annonces, vous contacter, etc.). Le trafic qualifié désigne donc la part de vos visiteurs qui correspondent à la cible que vous visez.

Pour générer un trafic qualifié, il est nécessaire que votre site soit visible dans les premières places des moteurs de recherche lorsque les internautes saisissent des requêtes stratégiques pour vous sur ces moteurs de recherche.

Le référencement naturel (SEO) est le mode de promotion de site qui ramène le plus de trafic qualifié sur un site Internet. Le référencement naturel est donc la première source de trafic qualifié vers les sites web.

Pour le référencement, seul le trafic qualifié est important. Pour caricaturer à l’extrême, mieux vaut n’avoir que 10 visites par jour mais qui génèreront 8 ventes quotidiennes plutôt que d’en avoir 1000 par jour mais qui ne vont générer qu’une seule vente quotidienne. Replier
Le référencement naturel est l’une des méthodes les plus efficaces pour drainer du trafic qualifié vers un site Internet. La génération de ce trafic qualifié est également renforcée par la qualité des résumés (titres et descriptions) affichés par les moteurs de recherche pour présenter les contenus de chacune de vos pages. Le titre et la description affichés pour chaque page de votre site devront être rédigés de manière à favoriser le clic sur les liens de vos pages, au détriment de ceux de vos concurrents. L’efficacité des titres et descriptions de pages ne pourra vous être apportée que par les conseils d’optimisation d’un professionnel du référencement expérimenté.

Avoir un site Internet ne suffit pas à attirer ces visiteurs qualifiés. Ces derniers doivent pouvoir vous trouver, surtout si votre entreprise ou vos produits ne bénéficient pas d’une notoriété forte, ce qui est le cas en général pour les PME/PMI, TPE/TPI, associations et autres organismes publics ou privés.

Les outils de recherche constituent la 1ère source de trafic qualifié vers un site et cela depuis plusieurs années. Ne pas avoir un site référencé sur ces outils de recherche, c’est donc manquer de multiples sources de trafic, donc des opportunités de contacts utiles et d’affaires (pour les sites à vocation commerciale). Le trafic apporté par le référencement est même souvent la principale source de trafic pour bon nombre de sites Internet.

Il est donc important de toujours inclure le référencement naturel (SEO) dans votre stratégie de communication et de promotion sur Internet, même lorsque vous avez déjà acheté des mots clés aux enchères (liens sponsorisés). Replier

Questions sur les prestataires de référencement

Un prestataire de référencement, c’est la personne physique ou morale à qui vous confiez la mission de mener à bien le référencement de votre site. Le prestataire de référencement peut être un webmaster, une agence web, une entreprise Internet spécialisée dans le référencement, etc. Le prestataire de référencement peut vous aider également à améliorer les résultats obtenus lors d’un référencement précédent.

Un prestataire de référencement est donc un intermédiaire chargé d’assurer la promotion du site Web d’un client (entreprise, association, organisme, particulier, etc.) dans les moteurs et annuaires de recherche. Replier

Le prestataire de référencement vous fera économiser un budget important car ses tarifs sont nettement plus avantageux que les coûts générés par la prise en charge au sein de votre organisation du référencement de votre site. Le prestataire de référencement vous conseillera au mieux pour que vous obteniez les meilleurs résultats possibles. Il prendra en charge les procédures d’inscription de votre site auprès des différents outils de recherche disponibles sur Internet.


Le prestataire de référencement vous fera régulièrement un bilan de votre référencement à travers des rapports écrits et personnalisés. Le rôle du prestataire de référencement consiste donc à faire bénéficier ses clients de son expérience et son savoir-faire en matière de référencement. Le suivi et la mise à jour des critères de référencement a pour objectif de garantir un positionnement stable et durable. C’est ce que s’efforce de faire NordNet via ses offres de référencement naturel (SEO).

Replier
Il existe des milliers de prestataires de référencement. Différents types de profils existent : webmasters, informaticiens, agences marketing, agences web, prestataires informatiques ou Internet multi services…

Faites confiance aux entreprises expérimentées et honnêtes qui vous garantissent uniquement des résultats réalistes et techniquement possibles. Les entreprises qui vous promettent des résultats très élevés sont généralement à éviter. Personne ne peut prédire les résultats d’une démarche de référencement. Cela peut également signifier que ces entreprises utilisent des techniques de référencement prohibées par les moteurs. Ces techniques peuvent avoir de bons résultats à court terme mais peuvent conduire à une pénalisation de votre site à long terme. Quelques recherches sur Internet permettent en général de juger de la qualité d’un prestataire de référencement. Par exemple, L’entreprise a-t-elle pignon sur rue ? Avez-vous accès facilement à ses mentions légales, à ses conditions générales de ventes ? Son site Internet est-il de qualité ? Est-il clair, bien conçu, sans fautes d’orthographe ? Fait-il un affichage excessif des d’annonces publicitaires dans ses pages Internet ? Quelle est la réputation de cette entreprise ? Le prestataire prévoit-il un service d’assistance ?

NordNet fait partie des pionniers du référencement en France, depuis 1999. En vous adressant à NordNet, vous bénéficierez de l’expertise, de l’expérience et de l’assistance d’un professionnel aguerri du référencement naturel (SEO). Replier
Lorsque vous passez par un professionnel du référencement, ce n’est pas l’inscription de votre site auprès des moteurs de recherche que vous lui payez. Vous le rétribuez pour le temps qu’il va consacrer à la réussite de votre projet de référencement. Une opération de référencement réussie ne peut se limiter à une simple inscription de votre site internet dans un outil de recherche. Elle nécessite de respecter une série d’étapes qui passent par :

- L’audit de votre site et de son environnement concurrentiel ;

- La détection des multiples freins au référencement que pourrait contenir votre site ;

- La recherche de solutions personnalisées pour vous aider à supprimer ces freins au référencement ou atténuer leurs effets négatifs ;

- La soumission manuelle de votre site sur des dizaines d’outils de recherche ;

- La mesure des résultats obtenus (recherche du site sur des dizaines de moteurs de recherche et de mots clés) ;

- Le reporting (rédaction des documents portant sur l’état de votre référencement ainsi que les conseils d’optimisation) ;

- Le suivi et l’entretien des résultats qui nécessite de répéter régulièrement et méthodiquement les opérations citées ci-dessus, etc.

Toutes ces actions ont forcément un coût que vous répercute le prestataire de service en référencement. En effet, elles nécessiteraient des dizaines d’heures de travail mensuel pour vous, si vous deviez les réaliser vous-même. C’est ce coût que vous devez comparer aux tarifs des prestataires de référencement. Vous ferez forcément des économies en vous adressant à un prestataire de référencement : il dispose déjà du savoir-faire, de l’expérience et des outils permettant de réduire considérablement ces coûts. Vous obtiendrez donc des résultats nettement plus satisfaisants et efficaces. Replier
Non. Vous ferez probablement de « fausses » économies. Une opération de référencement ne se résume pas à de simples inscriptions de sites sur des moteurs de recherche ou des annuaires. Cela nécessite une parfaite connaissance du mode de fonctionnement des moteurs de recherche ainsi que des techniques pour figurer en bonnes places dans leurs résultats.

Il vous suffit de mesurer le temps énorme que vous mettrez à :

- comprendre le fonctionnement des moteurs de recherche

- comprendre les méthodes d’optimisation de site

- mettre en place les optimisations nécessaires dans vos pages

- inscrire votre site sur des dizaines d’outils de recherche

- essayer de le retrouver sur ces outils de recherche avec des dizaines de mots clés

- concevoir des documents de reporting pour votre hiérarchie

- essayer d’entretenir ou d’améliorer les résultats obtenus…

Vous remarquerez rapidement qu’effectuer ces tâches en interne revient beaucoup plus cher que de les confier à un spécialiste du référencement comme NordNet. Cela peut se traduire par le recrutement d’au moins une ressource supplémentaire, avec le salaire et les charges que cela implique. Replier

Questions sur la promotion de site

Oui. Même si le référencement naturel (SEO) est souvent cité comme la première source de trafic vers un site Internet, ce serait une erreur de bâtir votre stratégie d’acquisition de trafic uniquement sur ce moyen. Selon les études, un référencement naturel (SEO) peut représenter 20 à 30% du trafic global d’un site. Par conséquent, vous devrez probablement aller chercher les 70 à 80% restants par les autres modes d’acquisition de trafic.


Le référencement naturel (SEO) de votre site doit s’inscrire dans une stratégie globale de marketing Internet (e-marketing). Il est donc important d’associer votre référencement aux autres moyens d’acquisition de trafic : les liens sponsorisés, les achats/échanges de bandeaux publicitaires sur d’autres sites Web visant la même clientèle, l’envoi et le parrainage de newsletters, la participation active à des forums de discussion, l’ajout systématique de l’adresse de votre site Internet sur vos supports classiques de communication (cartes de visites, papiers à en-entête,, catalogues produits, véhicules, etc.), la rédaction régulière de communiqués de presse à l’attention de journalistes spécialisés, la publicité et promotion traditionnelles (presse, radio, TV, affichage, prospectus, bouche à oreille, etc.).

Dans tous les cas, ce n’est que l’association de ces différents éléments et d’un référencement naturel (SEO) réussi qui vous permettra de faire connaître votre site Web et d’augmenter son trafic dans des proportions importantes. Replier

L’intégration de votre site dans les résultats naturels des moteurs de recherche n’implique pas de rétribuer ces derniers. En effet, les résultats naturels sont ceux affichés par défaut par les moteurs de recherche suite à une requête. Ils sont affichés généralement en dessous des liens sponsorisés.

Si vous confiez votre référencement naturel (SEO) à un prestataire comme NordNet, ce que vous payez, c’est le travail d’expertise, de conseil et d’assistance effectué par ce prestataire pour arriver aux résultats que vous ne pourrez pas obtenir par vous-même.

Les liens sponsorisés s’apparentent quant à eux à de la publicité en ligne. Le propriétaire du site ou le prestataire doit rétribuer le moteur de recherche pour apparaitre dans les pages de résultats en tant que « lien commercial ». Les moteurs de recherche ont l’obligation légale de mentionner que les résultats issus des liens sponsorisés sont de la publicité. Ces résultats doivent être facilement repérables par les internautes. En général, les résultats des liens sponsorisés sont affichés au-dessus ou à droite des résultats naturels, dans des emplacements spécifiques (ex. : un encart).

Les résultats des liens sponsorisés s’obtiennent facilement et rapidement. Chez Google, quelques minutes ou quelques heures peuvent suffire pour lancer votre première campagne de liens sponsorisés. Néanmoins, le coût de ces liens sponsorisés peut augmenter très rapidement, surtout si vous souhaitez apparaitre sur des requêtes fréquemment tapées. Une fois visible dans les liens sponsorisés, vous devrez maintenir vos investissements, au risque de disparaitre aussi vite que vous serez apparu. Donc, même si vous achetez des liens sponsorisés, il est impératif de les coupler à un processus de référencement naturel (SEO). Replier

Questions sur le positionnement de site Internet

Si, dans son acception la plus restreinte, le référencement consiste tout simplement à inscrire une adresse Internet dans un outil de recherche, le positionnement permet d’aller au-delà. Le positionnement c’est l’ensemble des techniques et outils mis en place pour faire ressortir un site dans les places les plus importantes des résultats d’un moteur de recherche. Le prestataire de référencement mettra tout en œuvre pour permettre à votre site d’être affiché au moins dans les 30 premières réponses (Top 30), sur une majorité de mots clés. Replier
Chaque requête que vous effectuez sur un moteur de recherche génère en générale des millions de réponses. Généralement, les internautes ne consultent que les 10 à 30 premières réponses affichées. Être dans le Top 10 par exemple, c’est avoir au moins une de vos pages affichée dans les 10 premières réponses d’un moteur de recherche, suite à une requête par mots clés. Replier
Non. En revanche, si vous confiez votre référencement à un prestataire de référencement comme NordNet, celui-ci mettra tout en œuvre pour vous aider à obtenir les meilleures positions possibles en fonction du contenu de votre site et de l’état de la concurrence (nombre de réponses affichées sur chacun de vos mots clés). Le prestataire vous aidera à optimiser votre site au mieux afin de donner toutes les chances de succès au référencement de votre site.

Au final, les positions occupées par votre site seront décidées automatiquement par chaque moteur de recherche en fonction des optimisations réalisées. Les règles de classement diffèrent d’un moteur à l’autre et, pour chaque moteur de recherche. Ces règles peuvent changer plusieurs fois sur une courte période. Les résultats peuvent donc fluctuer. Mais, l’avantage avec un prestataire, c’est qu’il dispose des ressources nécessaires pour suivre vos résultats. Il mènera des actions pour récupérer d’éventuelles dégradations de résultats. Fuyez les prestataires qui vous garantissent d’avance des résultats précis (par exemple une 1ère place sur Google avec un mot clé précis).

A noter que le positionnement s’applique uniquement aux moteurs de recherche. Il n’est pas possible de positionner un site sur un annuaire. Replier
Non. En matière de référencement naturel (SEO), il n’est pas possible d’acheter une place sur un outil de recherche. Fuyez les prestataires de référencement naturel qui vous garantissent des positions précises en contrepartie de soi-disant reversements de budget aux moteurs de recherche. Les seules mécaniques qui permettent « d’acquérir des positions précises » sont du domaine de l’achat d’espace publicitaire via les liens sponsorisés par exemple (Google Adwords…). Ce n’est donc pas du référencement naturel (SEO). Replier
La variation des résultats est simplement liée au fait que l’Internet est vivant et en constante évolution. Chaque jour des milliers de nouveaux sites sont publiés et des milliers d’autres disparaissent. Les moteurs de recherche dont l’intérêt est de proposer des informations pertinentes se doivent d’intégrer ces modifications. Ils s’efforcent d’intégrer dans leurs résultats les pages de nouveaux sites tout en supprimant celles de sites qui n’existent plus. La publication de sites de nouveaux concurrents dans votre domaine d’activité va forcément chambouler l’équilibre des résultats que vous avez préalablement obtenu.

Par ailleurs, votre propre site est lui aussi en constante évolution. Vous modifiez sans doute régulièrement son contenu pour l’adapter à l’évolution de votre activité, de votre marché, de vos produits, de vos actualités, etc. Il vous arrive donc peut-être de supprimer ou d’ajouter des pages ou des contenus. Or, ces changements sont régulièrement enregistrés par les moteurs de recherche. Si un produit ou un service ne figure plus dans votre catalogue, il est techniquement impossible d’obtenir des résultats pour celui-ci. A contrario, si vous ajoutez un nouveau produit ou un nouveau service, vous commencerez à obtenir des positionnements sur les mots clés qui leur sont liés.

Les résultats d’un référencement ne sont donc pas stables ni durables par nature. C’est la raison pour laquelle vous ne devez pas considérer le référencement de votre site comme une opération sur le court terme ou une action ponctuelle. Un référencement efficace s’inscrit dans le long terme. Dans tous les cas, il est important de mener continuellement des opérations de référencement afin de stabiliser au maximum les bons résultats obtenus. C’est ce que nous dénommons « entretien référentiel », « entretien du référencement » ou « veille référentielle ». Ce sont ces opérations de suivi et d’entretien qui vous permettront de limiter la dégradation de vos résultats ou d’éviter que votre site ne disparaisse totalement des résultats des outils de recherche. Replier

Si votre site ne bénéficie plus d’un référencement idéal sur une requête donnée, vérifiez que cette expression apparait toujours de manière récurrente dans vos contenus éditoriaux. Vérifiez également que les pages qui mentionnaient cette requête existent toujours. Toute modification de votre site ou de son contenu peut avoir une influence sur votre référencement.


Par exemple, si vous changez le nom d’un produit ou d’un service dans toutes les pages de votre site, les moteurs de recherche ne pourront plus vous positionner sur le « mot clé » supprimé. Vous ne pouvez être positionné que sur des mots clé qui figurent de manière abondante dans vos contenus rédactionnels.


Par ailleurs, l’arrivée massive de plusieurs sites concurrents mieux optimisés que le vôtre peut également vous faire régresser dans les résultats des moteurs de recherche.


Il est donc important de veiller, avec l’aide de votre prestataire de référencement, à ce que tous les mots clés que vous visez soient toujours correctement représentés dans vos contenus éditoriaux.

Replier

Questions sur les outils de recherche

Les outils de recherche regroupent l’ensemble des interfaces web qui vous permettent de trouver et de classer des informations issues de pages Web, en effectuant une recherche par mots clés (moteurs de recherche) ou en naviguant dans des catégories ou rubriques thématiques (annuaires, guides). Ces outils de recherche répertorient des pages web (moteurs de recherche) ou des sites Internet dans leur globalité (annuaires).

Les outils de recherche sont donc répartis en 2 groupes distincts en général :

- Les moteurs de recherche

- Les annuaires et guides de recherche généralistes ou thématiques

Au début, les annuaires comme celui de Yahoo! dominaient le marché de la recherche. Puis, ils ont été progressivement supplantés par les moteurs de recherche plus rapides et plus exhaustifs (Google par exemple). Aujourd’hui, les annuaires servent surtout à pouvoir toucher des publics de niche et à améliorer le référencement sur certains moteurs de recherche.

Bien que les internautes utilisent majoritairement les moteurs de recherche pour trouver une information pertinente il ne faut pas pour autant négliger les annuaires en matière de référencement, notamment les annuaires thématiques. Des moteurs de recherche importants comme Google peuvent privilégier dans leurs résultats des sites qu’ils retrouvent dans les grands annuaires. Il est donc important d’avoir son site indexé sur des annuaires de qualité. Replier

Les moteurs de recherche font partie des outils de recherche sur Internet. Un moteur de recherche est, en général, une interface web comprenant un champ de recherche par mot clé. Chaque requête que vous effectuez sur ce moteur conduit à l’affichage de plusieurs milliers à plusieurs millions de réponses. Ces réponses sont des résumés des contenus de pages web provenant de milliers ou de millions de sites internet supposés traiter du sujet qui vous intéresse.


La particularité des moteurs de recherche, c’est qu’ils sont entièrement automatisés. Ils sont gérés par des ordinateurs (automates, bots, spiders, araignées, robots, crawlers…), contrairement aux annuaires qui sont gérés manuellement par des éditorialistes, éditeurs, documentalistes…


Les moteurs de recherche répertorient des pages Internet et non des sites. Un même site peut donc avoir plusieurs de ses pages indexées dans un moteur de recherche. Quant aux annuaires, ils enregistrent uniquement un lien que vers la page d’accueil d’un site Internet.

Replier
Un moteur de recherche a 3 fonctions principales :

- Parcourir constamment le web à la recherche de nouvelles pages à rajouter dans ses bases de données

- Gérer ses bases de données (analyser, enregistrer, indexer ou supprimer les pages)

- Proposer ces pages comme résultats dans son interface web suite à des requêtes d’internautes par mots clés.

Pour parcourir le web et naviguer de page en page, un moteur de recherche utilise un « robot indexeur », également appelé « crawler », « spider », « bot ».

Chaque fois que le robot indexeur découvre une nouvelle page ou une page mise à jour, il analyse son contenu et l’enregistre dans sa base de données gigantesque. Notez que le contenu le plus accessible et le plus compréhensible par les moteurs de recherche, c’est le contenu rédactionnel affiché dans une forme simple (texte en dur ou texte en format HTML). Les moteurs de recherche sont incapables de lire des textes insérés dans des images par exemple. Les sites uniquement graphiques sont donc un obstacle au référencement, sauf si vous mettez en place les conseils d’optimisation prodigués par un prestataire comme NordNet.

Chaque page enregistrée dans la base de données du moteur de recherche est ensuite associée à une ou plusieurs thématiques (indexation) via un système de mots clés. Ensuite, lorsqu‘un internaute effectue une requête par mots clés, le moteur de recherche parcourt toute sa base de données pour détecter les pages qui pourraient répondre à sa demande. Il trie ensuite ces pages par ordre de pertinence décroissante et vous présente leurs contenus sous forme de résumés. Pour chaque page présumée pertinente, le moteur vous affiche une brève fiche descriptive composée d’un titre, d’une description et d’un lien direct vers son contenu entier.

L’objectif d’un moteur de recherche est de viser l’exhaustivité : indexer le maximum de pages possibles. Les plus grands moteurs de recherche comptent dans leurs bases de données des milliards de pages web. Replier
Un annuaire vise la même finalité qu’un moteur de recherche : proposer de l’information pertinente à un internaute qui cherche à se renseigner sur un sujet précis. Mais, à l’inverse d’un moteur de recherche :

- L’annuaire est géré par des êtres humains qui recensent, trient et enregistrent les fiches descriptives des sites (résumés de leurs contenus). Ces personnes, également appelées documentaliste, éditorialiste ou éditeur sont chargées de passer en revue les sites candidats à l’inscription pour indexer ceux-ci en fonction de l’intérêt qu’ils présentent. Il peut également rajouter dans l’annuaire des sites de qualité qu’il découvre au gré de ses navigations sur le web.

- L’annuaire ne vise pas l’exhaustivité. Seuls les sites considérés comme les meilleurs ou les plus qualitatifs sont retenus

- Les sites sont classés dans des catégories au sein des annuaires (exemples : catégorie « entreprises du nord » ; catégorie « opérateur télécom, etc.). Dans chaque catégorie, les sites sont classés par ordre alphanumérique en principe. Il n’est donc pas possible de positionner un site dans un annuaire. En d’autres termes, il n’est pas possible de viser une place précise sur une requête donnée

Le but d’un annuaire n’est pas de recenser une grande quantité d’informations, comme le font les robots des moteurs de recherche, mais de baser sa sélection sur des critères essentiellement qualitatifs (intérêt du contenu, originalité, navigabilité, charte graphique, etc.). Le taux de refus de sites est donc très important au sein des annuaires.

Les plus grands annuaires sont des annuaires généralistes (par opposition aux annuaires thématiques). Ils essaient de couvrir le plus large champ de thématiques à travers leurs catégories (entreprises, actualité, media, société, organismes, etc.). Les annuaires thématiques se concentrent sur une ou quelques thématiques bien définies (annuaire des auto-entrepreneurs, annuaire des entreprises de services à domicile, etc.). Replier
Comme l’indique son nom, un annuaire thématique recense des sites traitant d’un sujet donné ou de sites ayant des caractéristiques particulières. Par exemple (à titre fictif), l’annuaire des « entreprises du Nord Pas-de-Calais » ; l’annuaire des « agences immobilières de Bretagne », l’annuaire des « publications scientifiques », etc.

Tout site ne répondant pas au critère thématique de l’annuaire est rejeté.

Un annuaire thématique recense donc des sites répondant à un sujet ou à quelques sujets très limités. Replier
Un meta moteur de recherche, comme MetaCrawler par exemple, a l’apparence de vos moteurs de recherche habituels. La différence se fait au niveau de ses sources d’informations. En effet, les résultats présentés par un meta moteur de recherche sont issus de plusieurs autres moteurs de recherche (par exemple : Google, Yahoo!, Bing, Voila…). Le meta moteur va donc interroger simultanément et à votre place plusieurs moteurs de recherche. Il affiche ensuite les réponses obtenues de la plus pertinente à la moins pertinente ; le but étant de vous faire gagner du temps en vous évitant de répéter la même requête d’un moteur à l’autre. Replier
Vous pouvez trouver des outils de recherche encore plus pointus. Cela va de l’outil de recherche documentaire aux outils de recherche d’images, de vidéos, de logiciels, de cartes…

En dehors des moteurs de recherche et des annuaires généralistes les plus connus, il existe une multitude d’autres outils de recherche utilisés par une infime proportion d’internautes. Ceci dit, il est important de figurer également sur ces outils de recherche bien qu’ils soient souvent qualifiés de secondaires. Cela peut vous permettre non seulement d’améliorer votre référencement mais aussi d’élargir votre cible à des internautes moins nombreux mais davantage intéressés par les contenus de votre site Internet. Replier

Questions sur l'optimisation d'un site

C’est la technique de base pour essayer d’obtenir des résultats satisfaisants en matière de référencement naturel (SEO). Optimiser un site, c’est tout mettre en œuvre pour qu’il soit le plus conforme possible aux critères de sélection et de classement des principaux moteurs de recherche. Il s’agit donc de respecter un certain nombre de règles techniques et rédactionnelles lors de l’édition et de la mise à jour de votre site. Ces règles étant innombrables, un expert du référencement comme NordNet sera le partenaire idéal pour vous aider à optimiser votre site. Replier
L’optimisation fait partie des bases de la réussite d’un référencement. Avant de tenter toutes les techniques et autres astuces pour obtenir des résultats, votre site doit répondre aux règles techniques et éditoriales dictées par les moteurs de recherche. Replier
L’optimisation d’un site nécessite de maîtriser des centaines, voire des milliers de paramètres imposés par les moteurs de recherche pour afficher un site dans les bonnes places de ses résultats. Ces critères sont techniques (structure et ergonomie du site…) et qualitatifs (contenu rédactionnel…)

Le mieux est de vous adresser à un spécialiste expérimenté du référencement pour répondre idéalement à ces critères. Vous pouvez par exemple consulter les offres de référencement professionnel proposées par NordNet. Replier

Questions sur les mots clés en matière de référencement

Un mot clé désigne un terme ou une expression employé par un internaute qui effectue une requête dans un outil de recherche. On devrait donc parler « d’expression clé » et pas de « mot clé ». Mais dans le jargon du référencement, « mot clé » désigne désormais les requêtes saisies par les internautes pour retrouver de l’information dans un moteur de recherche. Donc, pour vous, les mots clés désignent les expressions qui vont vous ramener du trafic qualifié (des internautes plus prompts à accomplir l’action que vous attendez d’eux : vous contacter, acheter, etc.).

Pour rechercher une information, un produit ou un service sur le web, les internautes peuvent utiliser une quantité quasi infinie de mots clés. Certains seront très génériques alors que d’autres seront très pointus. Pour cette raison, il est important d’offrir un contenu rédactionnel riche et varié dans un site internet. Cela permet de favoriser le positionnement de vos pages dans les moteurs de recherche, en réponse à une multitude de requêtes (effet longue traine). Replier

Ce sont les mots clés saisis par les internautes sur les moteurs de recherche qui vont vous ramener du trafic si votre site figure dans les réponses de ces moteurs de recherche et si les internautes cliquent sur les liens vers vos pages.


Le choix des bons mots clés est l’une des bases de la réussite d’une procédure de référencement naturel. Votre site doit donc être réactif aux mots clés que vous désirez c'est-à-dire qu’ils doivent y être présents de manière importante. La récurrence de ces mots clés dans vos contenus doit respecter les chartes de qualité des moteurs de recherche comme Google. A titre d’illustration, si vous êtes une agence immobilière à paris, vous n’avez théoriquement aucune chance d’être bien référencé sur la requête « agence immobilière Paris » si cette expression ne figure pas ou peu dans vos pages.

Replier

Les mots clés à retenir devront toujours être en rapport avec les expressions qu’utilisent les internautes pour désigner vos produits ou les services que vous proposez. Il ne doit donc pas s’agir du jargon utilisé dans votre secteur d’activité. Plus vos mots clés seront précis, plus vous génèrerez de trafic qualifié (sous condition d’optimisation du site). Il ne sert à rien par exemple de vouloir les termes « mp3 » ou « I-Phone » si vous êtes une agence immobilière.


Par ailleurs, en matière de référencement naturel, c’est une erreur de se focaliser uniquement sur des mots clés génériques ou uniques de type agence, immobilier, informatique, écologie, bio, solaire, énergie, mode, conseil, btp, travaux, bricolage, magasin, boutique, internet, téléphone, sonnerie, plasma, tv, pc, etc.


Ces mots clés sont sans doute les plus saisis en première intention par les internautes mais ce ne sont pas eux qui vous ramèneront du trafic qualifié. Or, le but du référencement naturel, c’est de ramener vers votre site des visiteurs avec un fort potentiel de conversion. Ce sont les expressions de 2 à 3 termes minimum qui vont vous ramener ce trafic qualifié. Pour caricaturer à l’extrême, mieux vaut n’avoir que 10 visites par jour mais qui génèrent 6 conversions (60% de conversion) que 1000 visites par jour ne générant qu’une seule conversion (0.1% de conversion). En effet, il est techniquement difficile pour un prestataire de référencement d’obtenir d’excellents positionnements sur ce genre de requêtes. Ensuite, à supposer que ce prestataire y parvienne, ces requêtes vont certainement ramener vers votre site du trafic parasite en masse. C'est-à-dire des internautes perdus ou tout simplement curieux qui s’en vont en moins de 5 secondes de votre site sans en visiter d’autres pages. Si vous êtes une agence immobilière qui n’intervient que sur Paris par exemple, il ne vous servira à rien d’être bien positionné sur la requête « immobilier » ou « agence ». En effet, la probabilité pour qu’un internaute qui tape ces requêtes génériques recherche une maison ou un appartement à Paris est quasi nulle. Donc, même si votre site est 1er sur ces requêtes, les internautes nombreux qui recherchent un bien ailleurs qu’à Paris ne cliqueront pas sur les liens de votre site. S’ils le font malgré tout, ils se rendront vite compte, en visitant votre site, que celui-ci ne répond pas à leur demande. Ils s’en iront aussitôt. Bien, entendu, votre outil de mesure de trafic comptabilisera une visite de plus mais ce sera une visite inutile. En revanche, il faudra tout mettre en œuvre, avec votre prestataire de référencement, pour optimiser votre site autour de requêtes adjointes à Paris et aux villes, quartiers ou arrondissements où vous intervenez : « immobilier paris », « agence immobilière paris », « immobilier paris 16 », etc.

Replier

Non. Dans le meilleur des cas, ce mots clé va vous apporter 5 ou 10% de trafic potentiel issu des moteurs de recherche. S’il vous en apporte plus, c’est que vous devez manquer des opportunités de trafic sur de nombreux autres mots clés certainement plus pertinents pour vous.


En effet, les mots clés qui rapportent le plus de trafic pour un site internet, ce sont les mots clés de la longue traine (long tail, en Anglais). Il s’agit de la liste des mots clés individuellement peu recherchés par les internautes. Mais si on additionne tous ces mots clés, on se rend compte que ce sont eux qui vont assurer plus de 80 ou 90% du trafic issu des moteurs de recherche. Pour réussir son référencement, il faut donc miser sur la diversité de vos mots clés. Négliger la longue traîne, c’est donc se priver de la majorité de son trafic potentiel. Replier

Non. C’est une erreur, au même titre que de baser toute sa stratégie de référencement sur un seul mot clé. La majorité du trafic Internet d’un site est apporté par une multitude de mots clés. Chacun des mots clés peut-être très peu recherché par les internautes mais l’addition de tous ces mots clés secondaires ou marginaux aboutit à assurer plus de 80 ou 90% du trafic de votre site. C’est ce qu’on appelle l’effet longue traîne (long tail en Anglais). Replier
Oui car une bonne partie de votre cible (clients ou partenaires) peut vous rechercher sur des mots clés liés à votre nom d’entreprise ou à vos noms de produits. En effet, il se peut que l’adresse de votre site ne soit pas évidente pour vos clients ou partenaires fidèles. Si vous vous appelez « Entreprise Dupont », et que l’adresse de votre site est www.entreprise-dupont.com, vos habitués ne se souviendront pas forcément de l’adresse exacte de ce site au moment où ils voudront y accéder. L’adresse se termine-t-elle par un .com, un .fr, un .biz ? Y a-t-il un tiret ou pas dans le nom de domaine, etc. ? Ils auront bien plus vite fait de taper votre nom d’entreprise sur un moteur de recherche pour trouver l’adresse exacte du site. Bien souvent, les mots clés de marque ou les noms de marque font partie du Top des mots clés qui rapportent individuellement le plus de trafic sur les sites internet.

Par ailleurs, si des sites de partenaires évoquent votre entreprise ou vos noms de marques, il se peut que ces sites ressortent mieux que le vôtre sur les moteurs de recherche, ce qui serait dommage pour vous.

Il est donc important, pour toutes ces raisons, d’optimiser votre site également autour de votre nom d’entreprise et de vos noms de marques pour récupérer également les internautes qui vous rechercheraient via les mots clés qui s’y rapportent. Replier

La longue traîne est la traduction française de l’expression anglaise « long tail ». Il s’agit d’un concept commercial, utilisé dans la distribution ou le e-commerce notamment, qui a été adapté au référencement.


En matière commerciale la longue traîne désigne les produits peu vendus individuellement (produits à ventes mineures ou marginaux) dont l’addition des ventes finit par dépasser largement celle des produits supposés stars.


En matière de référencement, la longue traine désigne donc les mots clés qui génèrent individuellement un trafic très faible vers votre site. Mais, la somme de ces petits trafics est très largement plus importante que le trafic apporté par les mots clés que vous considérez comme les plus importants. Selon votre secteur d’activité, l’effet « longue traîne » sera plus ou moins important. L’effet longue traine peut représenter plus de 80 ou 90% du trafic global d’un site Internet. Donc, en matière de référencement naturel, aucun mot clé en rapport avec votre contenu n’est à négliger.

Replier

Quelques notions techniques liées au référencement

Le HTML est l’acronyme anglais de « Hyper Text Markup Language » ou « langage de balisage hypertexte ». C’est le langage informatique universel de base qui permet de créer les pages Internet (HTML) ou des emails par exemple. En principe, une page Internet n’est qu’une série de codes et instructions délimités par des balises. C’est votre navigateur (Internet Explorer, Firefox, Chrome…) qui va interpréter ce langage pour vous afficher les sites tels que vous les voyez.

C’est le langage HTML qui va déterminer la structure, l’agencement et l’apparence d’une page web ainsi que la mise en forme de son contenu (textes en gras, soulignés, listes, liens, etc.). Il permet également d’ajouter des éléments de valeur à une page (images, photos, animations, vidéos, etc.) et de lier entre elles des pages d’un même site ou des pages de 2 sites différents.

Votre navigateur vous permet en principe d’afficher ce langage pour toute page web. Il suffit pour cela d’afficher le code source de la page, c'est-à-dire le code informatique à l’origine de la page que vous visualisez Replier
La balise HTML (ou tag HTML) est l’élément de base qui permet de créer du langage informatique nécessaire à la construction et à la structuration d’une page internet. Les balises HTML sont invisibles sauf si vous les affichez en activant l’option « code source » de votre navigateur. Elles constituent donc un ensemble de repères et d’instructions permettant à un navigateur d’afficher une page web ou à un moteur de recherche d’en appréhender le contenu afin de l’indexer au mieux. Replier
Les balises méta font partie des balises HTML.

Situées dans l’en-tête du code HTML d’une page web, entre les balises <head> et </head>, les balises méta, encore appelées méta tags, fournissent un ensemble d’informations aux moteurs de recherche.

Les différents types de balises méta (titre, description, robots…) renseignent les moteurs de recherche sur les thématiques de la page, sur le comportement d’indexation ou d’archivage à adopter. Certaine balises méta peuvent interdire par exemple l’indexation d’une page par les moteurs de recherche. D’autres balises méta vont au contraire les autoriser à indexer une page.

Les balises meta les plus connues sont par exemple les balises meta « description » et « keywords » (liste de mots clés). Par abus, les balises de titre sont souvent désignées comme des balises meta car elles sont prises en compte par les moteurs de recherche. Replier
La balise de titre est présente dans le code source d’une page web. Son contenu est utilisé par les navigateurs web et les moteurs de recherche. Dans le code HTML de la page web, la balise de titre est délimitée par <title> et </title> entre les balises <head> et </head>. Les navigateurs Internet utilisent la balise de titre pour illustrer la fenêtre d’affichage de la page web, généralement dans la barre supérieure. Lorsque le navigateur utilise un système d’onglets, ces onglets affichent également le contenu de la balise de titre.

Pour les moteurs de recherche, la balise de titre a une double fonction. Elle fait partie des éléments pris en compte par les moteurs pour établir leurs classements. Son contenu revêt donc une importance toute particulière. Dans les pages de classements, la balise de titre est également l’un des premiers éléments affichés pour faire un résumé des contenus des pages données en réponses. Ce résumé est alors cliquable et permet de consulter l’intégralité de la page web. Replier
La balise de description est le complément naturel de la balise de titre. Elle permet de résumer plus largement le contenu de la page à laquelle elle est rattachée. Cette balise se trouve dans le code source des pages web.

Dans le code HTML d’une page web, la balise de description se présente ainsi :

<meta name="description" content="Insérer ici la description de votre page"> entre les balises <head> et </head>.

Les principaux moteurs de recherche utilisent le contenu de la balise de description dans leurs pages de résultats. Le contenu de la balise de description se retrouve généralement dans chacune des réponses affichées, sous la balise de titre. Il est donc impératif d’en soigner le contenu, afin d’inciter les internautes à cliquer sur votre lien. Replier
La balise de mots clés se trouve dans le code source d’une page web. A l’origine, son contenu permettait de préciser des mots clés aux moteurs de recherche. Son importance a décliné depuis sa création et sa prise en compte est aujourd’hui marginale, notamment sur Google. Néanmoins, certains moteurs de recherche mineurs continuent d’en conseiller l’usage.

Dans le code HTML de la page web, la balise de mots clés se présente ainsi :

<meta name="keywords" content="Insérer ici la liste de mots clés"> entre les balises <head> et </head>. Replier
Le code source d’une page HTML est l’ensemble des instructions informatiques qui ont permis la construction et la mise en forme de cette page pour que vous puissiez la visualiser confortablement depuis votre navigateur Internet (Internet Explorer, Firefox, Google Chrome…). C’est la partie cachée d’une page HTML, contrairement à la partie visible dans le navigateur Internet.

Le code source d’une page HTML respecte des standards ou des normes (W3C par exemple). Il est en général composé d’une partie invisible (entête symbolisé par les balises HEAD par exemple) et d’une partie affichée dans votre navigateur (corps de la page ou BODY par exemple).

Pour le référencement, le code source d’une page Internet va contenir également un certain nombre d’informations et d’instructions qui vont aider les moteurs de recherche à comprendre son contenu. La compréhension de ce contenu va aider le moteur de recherche à décider si cette page mérite ou non d’être affichée suite à une requête en rapport avec son contenu. Le contenu de la page décidera aussi de la place (positionnement) qu’elle occupera dans les résultats. Plus ce contenu sera pertinent, mieux la page sera placée. Replier
Les moteurs de recherche ne voient pas une page Internet de la même manière que vous dans votre navigateur. Si vous voulez avoir une idée de la manière dont un moteur de recherche voit les pages de votre site, il faut utiliser un navigateur textuel de type Lynx. Il s’agit de navigateurs qui n’ont que des fonctions d’affichage basiques. Ce type de navigateur n’affiche pas par exemple les images ou n’exécute par les scripts et animations. Vous pouvez également avoir une idée de la façon dont les moteurs de recherche voient vos pages en affichant leurs codes source grâce à votre navigateur.

Les moteurs de recherche ne voient qu’une suite d’informations ou d’instructions codées, que la plupart des internautes ne savent pas déchiffrer (langage HTML et autres). Par exemple, les moteurs de recherche ne peuvent pas voir le contenu de vos images, animations ou vidéos. Ils voient juste des références à des fichiers spéciaux sans trop savoir ce qu’il y a dedans. Il est donc important de construire vos pages de manière à ce que les moteurs de recherche puissent disposer d’informations utiles au référencement (essentiellement du contenu rédactionnel riche en mots clés). Cette optimisation efficace de votre contenu sera faite avec l’aide de votre prestataire de référencement.

Une page composée uniquement d’images ou d’animations sans un minimum de contenu rédactionnel en dur est une page qui sera difficile à positionner. Replier
Vous pouvez visualiser le code source (langage HTML) de n’importe quelle page web grâce aux options d’affichage proposées par votre navigateur web. Si vous utilisez Microsoft Internet Explorer par exemple, il vous suffit de cliquer sur la commande « Affichage » puis de sélectionner la commande « Source ». Un fichier texte apparaîtra alors sur votre écran. Ce fichier contiendra une série de textes et d’instructions informatiques. Si vous utilisez le navigateur Mozilla Firefox, le code html de votre page est accessible en cliquant sur « Affichage » puis « code source de la page ». Vous découvrirez alors la page web telle qu’elle est « vue » par les moteurs de recherche. Replier
C’est le format de texte lisible par les moteurs de recherche. Il s’agit de textes qui ne sont pas insérés dans des images ou des animations par exemple. Vous pouvez savoir si le texte d’une de vos pages est du texte en dur si vous pouvez le copier et le coller dans un éditeur de texte (bloc-notes Windows, document Word, etc.). On parle aussi de texte pur ou de texte en format HTML pur. Replier
Un lien (hypertexte) est une référence qui permet d’accéder à une ressource (autre page HTML, document, vidéo, etc.) depuis une page déjà affichée dans votre navigateur. Par exemple, vous allez cliquer sur le lien « produit » de la page d’accueil d’un site pour afficher la liste des produits disponibles sur ce site. Un lien peut être positionné sur un mot, une expression, une image… Replier
C’est le type de lien que les moteurs de recherche peuvent lire et suivre facilement. Il s’agit de liens écrits en texte que l’on peut par exemple sélectionner et copier dans un éditeur de texte de type bloc-notes sous Windows ou dans un document Word. En revanche, un lien inséré via JavaScript par exemple, n’est pas bon pour votre référencement parce qu’il est incompréhensible pour les moteurs de recherche. Replier
L’URL d’une page Web (adresse Internet), c’est la chaîne de caractères qui permet de localiser cette page et qui définit la manière d’y accéder. Ce sont les informations que se trouvent dans la barre spéciale dédiée à cet effet dans votre navigateur, qu’on appelle « barre d’adresse ». L’adresse URL d’une page Internet prend souvent la forme : http://www.adresse.fr/repertoire/fichier.html. Il s’agit d’un format d’adressage universel

« http:// » désigne le protocole utilisé pour transporter l’information sur le réseau Internet.

« www » désigne le type de réseau sur lequel on se trouve : World Wide Web en l’occurrence. Les www ne sont pas forcément obligatoires.

Adresse.fr correspond au nom de domaine

/repertoire/ désigne le dossier dans lequel se trouve le document.

Fichier.html est le nom du fichier ou du document que vous souhaitez afficher

.html désigne le type de document ou l’extension du fichier. Ici, il s’agit d’une page web (page HTML).

Pour un fichier ftp, l’extension sera .ftp. Pour une page PHP, l’extension sera .PHP. Replier

Questions connexes au référencement

Toute machine connectée au réseau Internet (PC, routeur, serveur, etc.) est identifiée avec un numéro complexe de quatre nombres entiers, compris entre 0 et 255 et séparés par des points, que l’on appelle adresse IP (pour Internet Protocol). Ces numéros étant difficiles à retenir, un système de nom à base de caractères alphanumériques a été créé. En effet, vous pouvez sans doute retenir des centaines de noms mais pas des centaines de numéros.

Ce système simple et pratique correspond au système de nom de domaine. A chaque numéro d’identification complexe, on associe un ou plusieurs noms de domaine, plus facile(s) à comprendre et à mémoriser. Par exemple, nordnet.com est le nom de domaine associé à l’adresse IP 195.146.235.31. « NORDNET » désigne le domaine sur lequel se trouve hébergé notre site. Le .com désigne l’extension internationale. C’est donc l’adresse simple avec laquelle on peut accéder à un site Internet. Pour les entreprises, les noms de domaine servent aussi à protéger votre identité ou vos marques… et vous permettent de donner à votre site une adresse Internet qui vous ressemble. Plutôt que d’avoir une adresse Internet complexe incluant le domaine de votre hébergeur (exemple : http://perso.le-nom-de-votre-hebergeur.com/repertoire-de-votre-site), vous aurez une adresse de type www.adresse-de-votre-site.com. Le nom de domaine vous permet ainsi d’avoir une image professionnelle et rassurante auprès des internautes. De nombreux services vous permettant de professionnaliser votre image sur Internet sont inclus dans les offres Pack Relais de NordNet. Replier

Oui. Un nom de domaine judicieusement choisi et qui contiendra un ou deux de vos mots clés les plus importants peut vous permettre d’obtenir de meilleurs résultats sur ces mots clés.


Par ailleurs, en dehors des aspects techniques liés au référencement, un nom de domaine vous donnera une image professionnelle aux yeux des internautes qui ne vous connaissent pas. C’est également un gage de sérieux. Par rapport à une adresse de page perso, un nom de domaine sera perçu comme plus rassurant et plus professionnel par les internautes, surtout s’il s’agit d’un site marchand.


Enfin, un certain nombre d’annuaires de recherche ne souhaitent pas indexer des sites sans nom de domaine dans leurs bases de données. Or, ces refus vous priveraient de nombreux backlinks (liens entrants) indispensables à un référencement naturel (SEO) de qualité. Alors, déposez dès que possible votre nom de domaine auprès d’un spécialiste tel que NordNet.

Replier
Oui. Son influence est plus ou moins importante selon les moteurs de recherche. Beaucoup de moteurs de recherche tiennent compte du libellé des noms de domaine. Efforcez vous de choisir un nom de domaine qui contient une expression clé. Par exemple, si votre entreprise s’appelle DUPONT SA et que vous vendez des « échelles escamotables », mieux vaut avoir un nom de domaine de type
www.echelles-escamotables.fr que www.dupont-sa.fr. Replier

Oui. L’extension de votre nom de domaine peut avoir un impact sur le référencement de votre site Internet. Selon la version du moteur de recherche (version internationale ou version locale), les sites affichés ne sont pas les mêmes sur une même requête.


Par exemple, Google.com aura tendance à privilégier les sites ayant des extensions internationales comme le .com ou le .org. En revanche, Google.fr, qui est censé proposer aux internautes Français des sites essentiellement ou exclusivement rédigés en Français, aura tendance à privilégier les sites avec des extensions en .fr dans ses résultats. Donc, tout dépendra de la langue principale de votre site ainsi que du public visé. Si votre site est essentiellement ou exclusivement rédigé en Français et que vous visez essentiellement ou exclusivement un public localisé en France, mieux vaut choisir un nom de domaine avec une extension en .fr. Pour un site ayant une portée internationale, privilégiez les extensions internationales comme le .com.

Replier

Il faut absolument éviter de vouloir référencer un même site avec des adresses différentes. C’est une fausse bonne idée qui est connue et sanctionnée par les moteurs de recherche. Il s’agit d’une situation que les moteurs de recherche n’apprécient pas.


Pour la réussite du référencement, vous serez obligés de choisir votre nom de domaine préféré. Le nom de domaine préféré sera celui avec lequel votre site sera référencé. Tous les autres noms de domaine devront être redirigés vers ce nom de domaine préféré par une procédure technique que vous expliquera votre prestataire de référencement. Ainsi, les internautes pourront continuer à accéder à votre site avec tous les noms de domaines que vous possédez sans que cela ne pénalise le référencement de votre site.

Replier
Pour que votre site Internet soit visible en permanence par n’importe quel internaute, où qu’il soit dans le Monde, il doit être accueilli (hébergé) sur une machine spéciale reliée en continu au Web (serveur). Ce serveur doit être capable de supporter les nombreuses demandes de consultation de vos pages. Il doit aussi être capable de fournir vos pages à des fréquences et vitesses très élevées. A moins d’avoir les moyens de gérer un tel serveur (comme les grandes entreprises par exemple), vous devez passer par un prestataire (appelé hébergeur) qui hébergera les contenus de votre site Internet. L’hébergement de votre site Internet, c’est donc l’endroit où votre site est disponible pour être vu par tous les internautes. C’est un peu la localisation physique de votre site Internet, ou encore l’endroit de stockage de votre site. Replier
L’hébergement en pages perso est un service gratuit d’hébergement généralement proposé par votre fournisseur d’accès Internet (FAI ou Provider).

Ce type d’hébergement peut certainement vous dépanner dans un premier temps si vous n’avez pas de budget d’hébergement ou si vous débutez sur Internet. Mais, nous vous conseillons de l’éviter si vous êtes une entreprise et que vous souhaitez bénéficier d’un référencement naturel (SEO) de qualité. En général, l’espace de stockage disponible est limité. Vous ne pouvez pas bénéficier d’un certain nombre de fonctionnalités alors que celles-ci sont nécessaires à la conception d’un site plus convivial ou plus interactif.

De plus, les entreprises ayant un hébergement gratuit n’inspirent pas toujours confiance aux internautes. En effet, vos pages sont affichées avec des adresses qui ne sont pas à votre image car elles contiennent le nom de votre hébergeur. L’hébergement peut-être gratuit en contrepartie de publicités intempestives que l’hébergeur affichera sur votre site sans que vous ne puissiez faire quoi que ce soit.

Pour le site de votre organisation, nous vous conseillons de privilégier les hébergements professionnels. Les hébergements de type « pages perso » conviennent mieux aux particuliers. Replier
Il s’agit d’hébergements spécialement destinés aux besoins des entreprises en termes de capacité de stockage, de performances techniques, de disponibilité, de liberté de gestion et de fonctionnalités. Vous pouvez par exemple ajouter des bases de données à votre site sur un hébergement de type professionnel. C’est donc le type d’hébergement idéal pour votre site Internet, notamment dans le cadre d’une prestation de référencement naturel.

En effet, contrairement aux hébergements en pages perso, les hébergements pro peuvent être directement associés à un nom de domaine. Or, le nom de domaine, s’il est bien choisi, peut avoir une influence positive sur votre référencement, surtout s’il contient les mots clés les plus importants pour votre activité. Replier
Oui. Les moteurs de recherche importants comme Google prennent clairement en compte les temps de chargement des pages d’un site. Les comptes Google Webmaster Tools affichent des graphiques sur ces temps de chargement de page. Étant donné que les serveurs d’hébergement gratuits (de type « pages perso ») ont des performances et des disponibilités inférieures aux serveurs de type pro, il est logique de penser qu’il vaut mieux disposer d’un hébergement de type pro pour bénéficier d’un référencement de meilleur qualité. Dans tous les cas, les différentes observations d’experts du référencement tendent à montrer qu’il vaut mieux héberger votre site sur un serveur de type pro. C’est ce que NordNet vous conseille si vous êtes une entreprise, un organisme, une association d’envergure importante, etc.

Sans oublier que bon nombre d’annuaires de recherche refusent d’indexer les sites avec des adresses de type perso. Replier
Oui. La localisation du serveur d’hébergement de votre site peut avoir des conséquences sur le référencement de votre site, dans certaines conditions. Bien souvent, les grands moteurs de recherche ont des versions locales de leurs outils de recherche. Par exemple, les recherches sur la version internationale de Google (Google.com) ne sont pas identiques à celles de Google.fr. Si un internaute utilisant Google.fr choisit les options de recherche « Pages en Français » ou « Pays : France » de ce moteur de recherche, le moteur de recherche ne va lui afficher que des résultats issus de pages rédigées en français ou hébergées en France. Donc, si votre site est essentiellement ou exclusivement rédigé en français et que vous visez une cible essentiellement ou exclusivement située en France, mieux vaut avoir votre site hébergé sur un serveur localisé en France. Replier
Nordnet