Protection de l’enfance

Alors que les virus, vers et autres chevaux de Troie représentent une menace pour vos données informatiques, il existe une seconde catégorie de dangers, inhérents à l’utilisation personnelle d’Internet et du contenu des sites visités. Les mineurs, de plus en plus connectés, y sont davantage exposés.

Les principaux risques liés à l’utilisation d’Internet

  • Le cyber-harcèlement : propos ou comportements répétés ayant pour but ou pour effet une dégradation des conditions de vie de la victime véhiculé via certains réseaux ou applications ne comportant pas toujours d’historique
  • Le «revenge-porn» : vengeance tenant à rendre publics des contenus dits pornographiques incluant la victime dans le but de l’humilier
  • L’usurpation d’identité (utilisation de données personnelles propres sans accord) et le piratage de comptes
  • Les tentatives d’escroquerie ou la dépense d’argent involontaire
  • L’addiction aux écrans
  • Des problèmes de sommeil ou de concentration

Les principaux risques liés au contenu des sites

  • Les contenus non adaptés : contenus qui ne sont globalement pas adaptés à l’âge de l’enfant (bande annonce d’un film, de l’actualité, des commentaires d’autres internautes etc.)
  • Les contenus choquants : pornographie, violence, racisme, idéologie, ...
  • Les mauvaises rencontres : chantage, pression psychologique, ...
En dépit des efforts fournis par tous, la probabilité pour eux d’accéder à ces contenus reste élevée.
Alors, plusieurs questions se posent :

1- Internet doit-il rester accessible aux mineurs ?

Oui, partant de sa formidable richesse tant en matière de contenus ludiques qu’en matière de contenus éducatifs. Internet est un outil indispensable à l’accroissement des connaissances que ce soit sur le plan scolaire ou personnel. C’est aussi un lieu d’échange et de partage qui fait partie intégrante de nos vies aujourd’hui.

2- Comment pouvez-vous agir pour protéger vos enfants ?

Voici une liste d’actions que vous pouvez par exemple mettre en place :
  • Respecter une limite d’âge, généralement fixée à 13 ans, pour tenir vos plus jeunes enfants à distance des réseaux sociaux
  • Choisir avec vos enfants des outils et contenus adaptés à leur âge. Pour les jeux et applications, vous pouvez vous fier à la norme PEGI (Pan European Game Information) commune à toute l’Europe.
  • Donner aux enfants des règles claires sur le temps qu’ils peuvent passer sur Internet.
  • Permettre l’utilisation de l’ordinateur ou des moyens d’accès dans une pièce commune plutôt que dans une chambre.
  • Parler régulièrement avec vos enfants de leurs expériences sur Internet et les sensibiliser aux dangers d’Internet et des réseaux sociaux.
  • Accompagner vos enfants dans la protection des données à caractère personnel et les aider à bien paramétrer leurs comptes (statuts privés/publics et définition des mots de passe).
  • Expliquer que les photos mises en ligne peuvent rester visibles par tout le monde et pour une durée plus ou moins longue.
  • Etre vigilants vis-à-vis des challenges viraux diffusés sur les réseaux sociaux et qui peuvent parfois conduire à des comportements à risques.

3- Quelle solution propose Nordnet ?

Des solutions logicielles ont été développées afin de vous permettre d’empêcher vos enfants d’accéder à certains types de contenus inadaptés aux mineurs.
Nordnet propose ainsi un service de Contrôle Parental ordinateur qui conjugue efficacité, autonomie et simplicité d’utilisation. Cette solution est directement incluse dans nos formules abonnements au service d’accès à Internet.
Le Contrôle Parental Nordnet doit être téléchargé et activé sur chaque ordinateur ou chaque compte utilisateur que vous souhaitez protéger. Une fois activé sur un ordinateur déterminé, ce logiciel se met à jour automatiquement. Pour vous permettre d’atteindre un niveau de sécurité optimal, notre Contrôle Parental vous offre également la possibilité d’utiliser plusieurs niveaux de filtrage commun à toute la famille ou ajustés à chaque membre de la famille.
Notre Contrôle Parental analyse en temps réel les pages Internet sollicitées et interdit, selon le niveau de paramétrage que vous aurez choisi, leur affichage en cas de détection d’un contenu inadapté au jeune public. Ainsi vos enfants bénéficient d’une protection lors de leur navigation sur Internet tout en restant sous votre vigilance.

4- Que faire si votre enfant est victime d’un comportement ou d’un contenu heurtant sa sensibilité ?

Dans un premier temps, il faut bloquer les cyber-harceleurs via des paramètres de compte, afin que ceux-ci ne puissent plus entrer en contact avec l’enfant. Il est ensuite conseillé de signaler le compte du cyber-harceleur auprès de l’application ou du réseau en question car il existe souvent une procédure propre de signalement.
Enfin, vous pouvez contacter Net Ecoute https://www.netecoute.fr/nous-contacter/, association reconnue d’utilité publique par le ministère de l’éducation nationale, au 3018, le numéro national (service et appel gratuits) destiné à accompagner les enfants et adolescents confrontés à des problèmes dans leur intégrité numérique.